stage-salaire-2019-header.png
  • Actu RH
  • 03/05/2019

Calcul de la rémunération d'un stagiaire en 2019

Vous accueillez un stagiaire au sein de votre entreprise ? Sa rémunération entre dans un cadre légal, avec une gratification minimale à partir de deux mois.

Gratification de stage 2019 : quel minimum ?

Au 1er janvier 2019, la rémunération minimale d'un stagiaire en entreprise ou au sein d'un organisme pubic est fixée à 577,50 € par mois. Cette gratification est obligatoire pour les stages d'une durée supérieure à 308 heures au sein de l'organisme d'accueil, ce qui correcpond aux stages de plus de 2 mois

Il s'agit d'une gratification minimale qui peut être définie par un accord professionnel étendu ou dans une convention de branche. L'entreprise verse à chaque fin de mois la gratification, directement au stagiaire. Si le stage dure moins de deux mois, la gratification n'est pas obligatoire et reste à la discrétion de l'employeur. A l'inverse, la durée d'un stage ne peut pas dépasser 6 mois sur une année d'enseignement.

Par comparaison, ce montant de 577,50 € mensuel est identique à celui de l'année 2018, mais supérieur aux 554 € qui étaient à verser en 2017.

Rémunération d'un stagiaire : quel coût pour l'employeur ?

Au niveau des cotisation sociales, la CGS et la CRDS ne sont pas dues si la rémunération ne dépasse pas le montant horaire minimal. L'entreprise est donc éxonérée de charges sociales sur la rémunération des stagiaires en 2019. Par contre, si l'employeur décide de verser une gratification supérieure au minimum légal, la fraction exédentaire est alors soumise à cotisations et contributions sociales.

Si le stage est temporairement interrompu, le calcul de la gratification doit être fait sur le nombre réel d'heures travaillées. Idem si le stage est arrêté, une régularisation doit être faite au global des heures effectuées sur la base du montant horaire pour un stage en 2019 : 3,75 €.

A savoir : si l'employeur est un organisme public ou de droit public, le taux horaire de la gratification ne peut pas être supérieur au taux minimum légal.

Pour aller plus loin

> Les 10 commandements du maitre de stage

> 7 points à retenir de la loi encadrant les stages

Gratification mensuelle stage 2019 : tableau récapitulatif

Voici un tableau listant la rémunération mois par mois d'un stagiaire en 2019, sur une base "classique" :

  • taux horaire minimum légal de 3,75 € 
  • 7 heures de présence par jour
  • plafond horaire minimum légal de la sécurité sociale à 15%
Mois Jours de présence Total d'heures Gratification mensuelle

Janvier

22 154 577,50 €
Février 20 140 525 €
Mars 21 147 551,25 €
Avril 21 147 551,25 €
Mai 20 140 525 €
Juin 19 133 498,75 €
Juillet 23 161 603,75 €
Août 21 147 551,25 €
Septembre 21 147 551,25 €
Octobre 23 161 603,75 €
Novembre 19 133 498,75 €
Décembre 21 147 551,25 €

 

L'employeur a deux possibilités pour verser la gratification au stagiaire en fin de mois : au réel ou de façon lissée.

Sur une base classique, pour un stage de 3 mois du 1 octobre au 31 décembre 2019, voici les modes de versement possibles :

Possibilité 1 : le versement au réel

  • octobre : 603,75 €
  • novembre : 498,75 €
  • décembre : 551,25 €

Possibilité 2 : le versement lissé sur la durée totale du stage

  • octobre + novembre + décembre = 603,75 + 498,75 + 551,25 = 1653,75 
  • 1653,75 € / 3 mois = 551,25 € par mois
Gestion du personnel en ligne

Besoin d'un outil fiable pour simplifier les tâches administratives ?